Vélo Bicloo nouveauté

Ca bouge à Nantes : adieu Bicloo, bonjour BiclooPlus !

C’est une petite révolution qui a eu lieu dans la nuit de mardi à mercredi 21 et 22 août à Nantes. JC Decaux, qui possède la totalité des vélos libre-service de la ville, a retiré tous ses cycles Bicloo pour les remplacer par les BiclooPlus.

880 vélos libre-service Bicloo remplacés par 1000 BiclooPlus dans 103 stations

En une nuit, il fallait être efficace pour tout changer. En collaboration avec Nantes Métropole, l’entreprise JCDecaux s’est chargée de l’opération : retirer 880 Bicloo et installer 1000 BiclooPlus à la place, en en attendant 230 supplémentaires qui viendront compléter l’offre d’ici quelques semaines. En l’espace d’une nuit, c’est toute la flotte de vélos libre-service qui a été renouvelée (de 22h30 à 4h du matin). Déjà leader du VLS à Nantes, JCDecaux entend bien asseoir sa position avec une nouvelle génération de cycles.

Les Nantais, depuis mercredi matin 6h, peuvent donc utiliser la nouvelle génération des vélos libre-service proposés par Bicloo. Mais alors, quelles sont les nouveautés des BiclooPlus ?

Une version plus légère pour faciliter le déplacement en vélo

« Le vélo a été allégé de 2,3 kg et sa courbe a été retravaillée pour plus de légèreté et une meilleure maniabilité. La robustesse du vélo a été renforcée grâce à une roue arrière increvable et un dispositif antidéraillement. Le panier à l’avant a été agrandi pour plus de confort«  soulignent les services de la ville.

Quelques kilos en moins donc, afin de faciliter le déplacement des utilisateurs. C’est vrai qu’il est toujours plus facile de se déplacer avec un vélo allégé, qui sera automatiquement plus facilement maniable que sa version précédente.

En plus de l’aspect maniabilité, le côté design a également été repensé. Plus actuel, ce sont aussi les couleurs qui changent : c’est l’orange et le noir qui habilleront les BiclooPlus désormais avec une courbe retravaillée en conséquence.

Enfin, le côté technique a également été revu. Plus solide, un système anti-déraillement a été mis en place ainsi qu’une roue arrière increvable. Ajouté à cela, un panier à l’avant plus grand pour gagner en espace de rangement et une application smartphone permettant de zapper l’étape de la borne. Beaucoup d’éléments positifs donc… Mais qu’en est-il réellement ? La meilleure des retours restera celui des principaux concernés, à savoir les utilisateurs nantais.

 

Vélo Bicloo à Nantes borne

 

Qu’en pensent réellement les Nantais ?

Une flotte de vélos libre-service élargie, des cycles plus légers, avec un design plus moderne et davantage de fonctionnalités : a priori, les BiclooPlus ont tout pour séduire. Mais les premiers usagers ne sont pas tous du même avis.

Certains sont déçus par le confort de ces nouveaux vélos libre-service proposés par l’entreprise Bicloo :

 

Pour d’autres, ce sont de petites mésaventures qui sont arrivées.

 

Certains sont donc dubitatifs et attendent de voir ce que donneront les BiclooPlus sur le long terme. En revanche, il y a beaucoup d’avis positifs sur le sujet :

Globalement, les avis positifs sont quand même présents et les nouvelles fonctionnalités des BiclooPlus sont adoptées. Beaucoup restent prudents mais ont bon espoir de rouler de façon plus agréable qu’auparavant.

 

Quid des vélos Bicloo fraîchement retirés de la circulation ?

Une question que beaucoup se posent suite à ce renouvellement : que deviendront les « anciens » Bicloo ? Là encore, JCDecaux a un plan.

 

Aucun de ces vélos ne partira à la casse !

JCDecaux l’assure, il n’y aura aucun vélo Bicloo qui finira à la casse.

Les anciens VLS de la ville de Nantes vont connaître des sorts de différentes natures. Ceux qui sont en bon état, soit les trois quarts de ceux retirés cette semaine, vont avoir une seconde vie dans une autre ville. Rénovés puis designés avec de nouvelles couleurs, JCDecaux les réaffectera dans un de ses réseaux de location en libre-service (Bruxelles, Lyon, Marseille, Toulouse, Dublin, Vienne, Créteil…). Dans peu de temps, les Bicloo auront donc un nouveau nom, un nouveau look et circuleront donc dans une nouvelle ville.

Pour le quart des vélos restants qui sont en moins bon état, ce sera direction les Yvelines. Dans le 78, les Bicloo seront démontés et certaines pièces seront gardées pour la réparation des modèles en circulation. Les éléments qui ne peuvent pas servir seront eux recyclés dans des filières dédiées.

 

 

Nous le savons, à Nantes, la circulation urbaine est un enjeu majeur. C’est pour cela que des entreprises comme Bicloo ou Ecovélo proposent des nouveautés pour révolutionner les usages. Une action supplémentaire en faveur de l’écologie.

 

Pas de commentaire

Commenter