Citymapper fait un pas vers le MaaS (Mobility as a Service)

Pourquoi ? 

Le marché de la mobilité est en pleine croissance. En effet de plus en plus d’entreprises se font une place sur ce marché en proposant des trottinettes électriques, vélo en libre-service, ou autres scooters partagés. Cependant, l’utilisateur peut se sentir perdu entre ces différents modes de transport ayant chacun leur propre application et leur propre moyen de paiement.
En lançant son Pass, Citymapper offre la possibilité de payer plusieurs modes de transport sur une même application ou avec une même carte.

Comment ça fonctionne ?

L’application Citymapper, qui permet initialement de calculer des itinéraires grâce aux différents modes de transport d’une ville, lance sa propre solution de paiement et de billettique à Londres. Citymapper proposera donc son offre pour la forme d’un abonnement hebdomadaire et d’une carte. Le Pass permettra d’utiliser vélos et taxis notamment. Enfin, l’abonnement est révocable à tout moment.

2 abonnements hebdomadaires seront proposés, selon Wired UK

30£ (35 euros) : accès illimité aux bus et métros des zones 1 et 2 de Londres. 

40£ (46 euros) : offrira les mêmes services, + utilisation en illimité des vélos en libre-service Santander et deux trajets avec le service Citymapper de transport à la demande.

La start-up souhaite donc arriver à personnaliser au maximum ses offres en fonction des habitudes des consommateurs. De plus, Citymapper, à pour objectif final que son Pass fonctionne partout dans le monde. En effet les touristes n’auraient alors plus à se soucier du fonctionnement des services à l’étranger et pourraient louer facilement les moyens de mobilité. 
Economique et simple d’accès, cette solution doit encore faire ses preuves mais devrait faire des adeptes !

Si vous désirez avoir plus d’informations sur le monde des vélos en libre-service, suivez-nous sur les réseaux sociaux.

Pas de commentaire

Commenter