Ecovélo se lance à Marseillan

Nouveau déploiement de notre système de location de vélos électriques en libre-service à Marseillan !

Le service 

Marseillan va pouvoir bénéficier d’un nouveau service de transport pour une durée de 6 mois minimum. Dès le 19 avril 2019, 12 vélos électriques en libre-service circuleront dans la ville pour le plaisir des locaux et des touristes. Ils seront disponibles 24h/24 et 7j/7, à 3 stations distinctes. Elles se trouvent à la mairie, au port et en face de l’office de tourisme.

L’usage 

Pour louer les vélos, les usagers auront le choix ! Ils pourront soit utiliser l’application Marseillan-vélo libre-service, le service par SMS ou encore une carte bancaire sans contact.
L’antivol intégré au vélo permettra aux usagers de faire des arrêts minute : pratique pour faire une petite course, ou une pause pendant sa balade.
Enfin, pour mettre fin à la location du vélo, il suffira de se rendre à l’une des 3 stations et sécuriser le vélo sur une borne. En cas de station comble, l’usager pourra attacher la chaîne embarquée d’un des vélos déjà en station, au vélo qu’il souhaite rendre.

Et pour le prix ? Les 30 premières minutes d’utilisation seront offertes et déduites de la 1ère heure de location. Une fois ce délai passé, l’heure sera facturée 2€ (les 30 premières minutes étant comprises). 

La maintenance 

La maintenance des vélos ainsi que le chargement quotidien des batteries seront assurés par un acteur local : Artimon Nautique. Ces dernières ont une autonomie d’environ 25 km. Mais le vélo fonctionne même sans batterie. Ainsi il sera toujours utilisable de manière classique. C’est-à-dire sans assistance électrique. 

Ce mode de déplacement écologique permet aux habitants et touristes de Marseillan de bénéficier d’un moyen de transport doux et pour une courte durée. Nous proposons donc un service complémentaire au autres moyens de transport. En effet le but n’est pas de faire concurrence aux loueurs de vélos traditionnels, mais de réduire l’usage de la voiture personnelle et des moyens de transports moins écologiques que le vélo.

Si vous désirez avoir plus d’informations sur le monde des vélos en libre-service, suivez-nous sur les réseaux sociaux.

Pas de commentaire

Commenter