INTERVIEW BIKESTAGE N°6 : Aurélie

Nous réalisons des interviews métier d’un membre de l’équipe d’Ecovélo.
Pour cette sixième édition, c’est Aurélie, Office Manager, qui a répondu à mes questions !

1- Salut Aurélie, peux-tu te présenter ?

« Salut ! Je suis Aurélie Mével, j’ai 24 ans. Diplômée en management d’innovation et entrepreneuriat à l’IAE de Nantes, je suis arrivée chez Ecovélo en 2016, en gestion de projet et je suis désormais Office Manager. »

 

2- Peux-tu nous expliquer ton parcours ?

« J’ai obtenu un BAC ES puis une Licence en Langues étrangères appliquées. J’ai donc fait un Master 1 en management de projets internationaux et un Master 2 en management de projets d’innovation. 

Je suis donc arrivée chez Ecovélo en alternance en 2016. Ecovélo était en pleine phase de lancement du projet de vélos en livre-service. J’ai donc pu travailler sur la faisabilité des projets et la traduction. »

 

3- À quoi ressemble ton quotidien chez Ecovélo ?

« Tous les jours sont différents. Il y a une partie formation sur plein de sujets différents.

Pour le reste, comment expliquer ça simplement ? Une grosse partie de mon travail consiste à vérifier la faisabilité des projets, que ce soit pour la partie vélos en libre-service ou la partie sponsoring. Ensuite, je m’occupe du suivi des réunions ainsi que de l’organisation des comités de pilotage. En tant qu’Office manager, je suis également en charge du bien être sur le lieu de travail. Si un membre de l’équipe a une requête ou une question, ou s’il faut organiser un afterwork : on se tourne vers moi. » 

 

4- Qu’est-ce que tu aimes le plus dans ton travail ?

« Ce que j’aime le plus dans mon travail c’est la diversité, le challenge et le dynamisme qu’il propose. Aucune journée ne se ressemble et c’est enthousiasmant ! »

 

5- Un souvenir vécu chez Ecovélo à nous raconter ?

« J’en aurai plusieurs à raconter (rires). 

Mais un des meilleurs : nous étions 3 à 4 dans le bureau gestion de projet. Lorsque nous avions peu de disponibilité, nous tournions la « roue de l’appel » pour savoir qui répondrait au téléphone. Alors parfois le sort s’acharnait sur une personne… Mais ça nous aidait à décompresser ! » 

 

6- Si tu étais un vélo tu serais ?

« Je serai un vélo électrique pour faire des plus grandes distances et ne pas arriver épuisée au travail le matin. Et puis pour dépasser tout le monde dans les montées (rires) » 

 

7- Que contient ta liste de vœux pour ces 5 prochaines années ?

« Des voyages. En Europe notamment et pourquoi pas l’Australie, et le continent Américain. Et continuer à découvrir de nouvelles choses que ce soit au travail ou dans la vie de tous les jours »

 

8- Si tu devais échanger ton poste de travail avec quelqu’un, qui serait cette personne ?

« Personne, je ne me vois pas faire le travail de quelqu’un d’autre autant que je ne laisserai ma place à personne. »

 

9- Quel est le moment le plus embarrassant que tu as vécu (chez Ecovélo ou pas) ?

« Une fois j’ai tutoyé un cycliste car c’est notre philosophie ici chez Ecovélo. Je me souviens encore de sa réaction et depuis j’hésite toujours à tutoyer les gens (rires) »

 

10- La prochaine personne que je dois interviewer devrait être… ?

« Arnaud, il n’est pas encore au courant de ce rituel, il va falloir le briefer »

Si vous désirez avoir plus d’informations sur le monde de la mobilité,
suivez-nous sur les réseaux sociaux.

Pas de commentaire

Commenter