Violette et Clémence

INTERVIEW BIKESTAGE N°7 : Violette et Clémence

Chaque mois, nous réalisons une interview métier d’un membre de l’équipe d’Ecovélo. Pour cette septième édition, ce n’est pas une mais 2 interviews ! 
Violette, Assistante de gestion administrative, et Clémence, assistante développement commercial et marketing. 

1- Salut les filles, pouvez-vous vous présenter ?

Violette : « Je suis Violette, j’ai 19 ans et je suis en école de management à Nantes. Sinon, cela fait 14 ans que je fais du basket » 

Clémence : « Moi c’est Clémence, j’ai 22 ans et je suis en stage chez Ecovélo.  »

2- Pouvez-vous nous expliquer votre parcours ?

Violette : « Après avoir obtenu un Bac ES, je suis actuellement en première année de BTS GPME. Le titulaire du BTS gestion de la PME est le collaborateur direct du dirigeant ou d’un cadre dirigeant d’une petite ou moyenne entreprise. Je souhaite poursuivre mes études en réalisant une licence puis un master afin de me spécialiser dans les Ressources Humaines »

Clémence : « Après une Licence d’art plastique je me suis dirigé vers un master entrepreneuriat startup et innovation » 

3- Quand êtes-vous arrivées chez Ecovélo ? 

Violette : « Je suis arrivée fin septembre 2018 »

Clémence : « Je suis chez Ecovélo depuis début octobre 2018 » 

4- Comment s’est passé votre intégration chez Ecovélo ?

Violette : « Très bien, toute l’équipe est super sympa et m’a aidée à prendre mes repères » 

Clémence : « Super ! J’ai été intégrée hyper vite. En effet chez Ecovélo il y a une bonne équipe et une super ambiance »

5- À quoi ressemble votre quotidien chez Ecovélo ?

Violette : « Je n’ai pas de tâches récurrentes, chaque jour est différent. Je m’occupe du suivi administratif, des fiches de présence, de la vie et du bien-être des salariés, enfin je viens en aide aux différents services. »

Clémence : « Je suis en charge de la partie commerciale, je m’occupe donc des démarchages, factures, devis, et je donne également un coup de mains aux autres personnes de l’équipe lorsqu’elles en ont besoin. » 

6- Une anecdote à nous raconter chez Ecovélo ?

Violette : « Au mois de janvier j’étais en charge de l’organisation d’un séminaire. J’ai alors choisi de faire le séminaire sur l’Ile de Ré… Tout s’est très bien passé mais dès le lendemain de notre arrivée une tempête a eu lieu sur l’île. Résultat, une chaise au beau milieu de piscine. » 

Clémence : « J’avais évoqué lors des pauses repas, que je n’aimais pas vraiment les chansons de Vitaa. Lors du repas de Noël j’ai eu la belle surprise de recevoir un beau CD de l’artiste… Petite blague d’Aurélien puisque finalement il s’agissait de l’album des BB brunes. »

7- Quand se termine ton expérience chez Ecovélo ? 

Violette : « Cette belle aventure se termine le 17 juillet 2019. »  

Clémence : « Après 9 mois chez Ecovélo, j’ai quitté la société le 3 juillet. » 

8- Que fais-tu après ? 

Violette : « Je vais réaliser ma deuxième année de BTS GPME. J’ai trouvé une alternance dans la gestion et administration des entreprises, au sein d’un service de ressources humaines. » 

Clémence : « Pour moi direction le Master 2 en alternance, dans une nouvelle boite pour de nouvelles aventures. »

9- Que retiendras-tu de ton expérience chez Ecovélo ?

Violette : « Ecovélo est une startup en pleine évolution. En 1 an j’ai pu voir des énormes changements et je trouve cela très enrichissant. Je n’aurai peut-être pas l’occasion de revivre cela dans une autre entreprise. Je retiendrai également sa manière de fonctionner. » 

Clémence : « Il s’agit de ma première vraie expérience en entreprise. Elle a été hyper formatrice. Je retiendrais également l’ambiance qu’une startup offre. »

10- La prochaine personne que je dois interviewer devrait être… ?

Violette : « Arnaud, cela fait un petit moment qu’il est arrivé et il a échappé à l’interview » 

Clémence : « Thibaut, parce que c’est le directeur commercial et cela fait trop longtemps qu’il est là et qu’il n’a toujours pas eu son interview »

Si vous désirez avoir plus d’informations sur le monde des vélos en libre-service, suivez-nous sur les réseaux sociaux.

Pas de commentaire

Commenter