La mobilité douce en Europe

Depuis 2002, la Semaine européenne de la mobilité a lieu chaque année afin de promouvoir les modes de déplacements plus respectueux de l’environnement auprès des citoyens et des collectivités. 

Quelques mesures prises orientées vers la mobilité urbaine durable en Europe :

  • La redevance poids-lourds : elle a été adopté par le Parlement européen. Les recettes seront affectées à la mobilité douce.
  • Diminuer l’utilisation de la voiture individuelle : Afin de substituer l’usage de la voiture individuelle, il est possible d’avoir recours à la voiture partagée (ex : le covoiturage). Les transports publics peuvent également éviter le recours aux trajets solitaires en voiture. Afin de favoriser cette pratique, une expérimentation en Estonie a été menée. Celle-ci consiste à rendre gratuits les transports publics afin de reconnecter les zones rurales avec les zones urbaines. 
transport Estonie
  • Le développement de la pratique du vélo : En 2015, 28 ministres européens se sont réunis pour évoquer le développement du vélo comme véritable moyen de transport. Dans un premier temps le but est de favoriser les projets de pistes cyclables. Dans un second temps, le Parlement a décidé que 8 places minimum devraient être réservées aux vélos dans tous les trains en Europe. Cela devrait inciter les villes à créer des équipements dédiés aux vélos à la sortie des gares.
    Certaines villes favorisent déjà l’usage des vélos via les infrastructures présentent au sein des gares. Nous pouvons citer en exemple la ville de Rennes, Nantes, Strasbourg, etc.
parking vélo
Le secteur des transports est le deuxième émetteur de gaz à effet de serre en Europe. En effet la voiture représente aujourd’hui environ un quart des émissions de CO2. Le Parlement européen cherche donc des moyens afin de diminuer l’impact négatif de ces mobilités.
Faites-vous partie des 512 millions d’européens toujours sensibles à l’impact écologique de leurs déplacements quotidiens ?

Si vous désirez avoir plus d’informations sur le monde des vélos en libre-service, suivez-nous sur les réseaux sociaux.

Pas de commentaire

Commenter