Le vélo électrique, la mobilité de demain ?

Le vélo a fait sa place au sein du paysage urbain. En effet, les cyclistes sont de plus en plus nombreux. Pistes cyclables et vélo en libre-service font désormais parties intégrantes de ce paysage.

L’utilisation du vélo au quotidien a pour enjeux de limiter la pollution, grâce à un transport plus écologique. De ce fait, il limite l’utilisation de la voiture. Cela a notamment pour effet de désengorger les villes et de rendre la circulation plus fluide.

Selon l’Observatoire du Cycle, environ 3 millions de vélos (tous genres confondus) se sont vendus en 2017 en France. Parmi eux, le nombre de VAE vendu s’élève à 255 000. Une croissance remarquable, car en effet en 2015, seulement 102 000 VAE se sont vendus, selon l’Union Sport & Cycle.

Son prix moyen de 1 560 €, fait de lui un véritable véhicule. Il devient même parfois une alternative à la voiture, notamment pour les trajets domicile-travail. En effet les automobilistes représenteraient la moitié des usagers des VAE tandis que le vélo classique attirerait plutôt les piétons et les usagers des transports publics.

Le vélo électrique offre donc la possibilité d’aller où l’on veut quand on veut, sans se soucier des embouteillages ou autres aléas.

Si vous désirez avoir plus d’informations sur le monde des vélos en libre-service, suivez-nous sur les réseaux sociaux.

Pas de commentaire

Commenter