Lyon : VOI vient concurrencer Lime

Le 28 septembre 2018, à Lyon, Lime lance son service de trottinettes électriques en libre-service.
Aujourd’hui Lime c’est 750 trottinettes, plus de 500 000 trajets réalisés (soit vingt fois le tour de la Terre) et plus de 75 000 utilisateurs (soit plus de 10% des Lyonnais et Villeurbannais). 

Une nouvelle forme de mobilité qui attire les concurrents à se positionner sur le même marché 

En effet un deuxième service de trottinettes électriques est arrivé à Lyon avec la strat-up suédoise VOI, déjà présente en Suède et en Espagne. Leader sur le marché européen de la trottinette électrique, cette jeune pousse vient de lever 50 millions de dollars. A noter que l’un des investisseurs  de l’entreprise est le directeur général de BlaBlaCar.

Déploiement des trottinettes de VOI

Avant de déployer ses 200 trottinettes le 4 février, VOI dit avoir demandé une autorisation à la mairie. L’idée était de ne pas se mettre à dos la ville en introduisant par surprise son service. En effet cette dernière est déjà occupée par les deux-roues électrique de Lime. En effet, il est bon de rappeler qu’à Bordeaux et Toulouse, le déploiement des « Lime » avait été suspendu par la mairie, afin de mettre en place des règles pour encadrer leur usage.

Le concept proposé par VOI restera le même que celui de Lime. En effet les trottinettes seront dispersées partout dans la ville de Lyon, et la location est rendue possible grâce à une application. Chaque déverrouillage coûte 1 euro, puis le trajet est facturé 15 centimes la minute. Enfin, la recharge des batteries des trottinettes est également assurée par des auto-entrepreneurs. 

Rappel : 

Pour la sécurité de tous, rappelons qu’il est interdit de circuler avec ces trottinettes sur les trottoirs. Utilisez les pistes cyclables dans la mesure du possible !

Source : https://www.lyoncapitale.fr/technologies/voi-un-concurrent-des-trottinettes-lime-arrive-a-lyon/

Si vous désirez avoir plus d’informations sur le monde des vélos en libre-service, suivez-nous sur les réseaux sociaux.

Pas de commentaire

Commenter