Vélib’ + : La 1000ème station sort de terre

Enfin un retour à la normale ?

Le Velib’ a beaucoup souffert depuis son changement de propriétaire en janvier dernier, tout comme les usagers privés de leurs vélos en libre-service. La maire de Paris, Anne Hidalgo, a même voulu se séparer du service cet été.

Cependant Smovengo laisse entendre un retour à la normale d’ici peu. En effet le plan de redressement du service semble bien fonctionner. L’entreprise en charge des nouveaux Vélib’ inaugurera sa 1000ème station, soit le nombre du précédent Vélib’ à l’époque de JCDecaux.

Le plan de redressement commence à porter ses fruits :

En effet, Smovengo a pendant un temps arrêté d’ouvrir des stations. L’entreprise en a même fermé certaines, et a fait tourner le service sur des bornes plus fiables afin de stabiliser le système. Au mois de juin, 80 % des vélos étaient indisponible. Nous découvrons aujourd’hui que Smovengo dit avoir inversé la tendance : le taux de vélos empruntables est de 80 à 85% au mois d’octobre.

De plus, le nombre de stations s’est stabilisé à 800 pendant l’été. Mais depuis un mois, surtout en banlieue, le nombre ne cesse de s’accroître. Le 19 octobre, 951 stations étaient en service, la1000e ouvre cette semaine.

Les usages décollent, quelques chiffres :

Du 1er janvier au 31 octobre, ce sont plus de 5 millions de trajets à vélo qui ont été effectués dont la moitié entre septembre et octobre. Au mois de septembre, le service a comptabilisé environ 300 000 heures de locations et plus de 3 millions de km parcourus.

 

 

Désormais, la barre des 50 000 trajets quotidiens est souvent franchie.
Le 16 octobre, le Vélib’ 2 a battu un record avec 55 007 locations de plus de 3 minutes ou supérieures à 350 m.

En moyenne en octobre, chaque location a duré 26 minutes et les usagers ont parcouru 2,93 km.

 

L’utilisation du Vélib

Il faut savoir que le Velib’ est majoritairement utilisé pour des trajets domicile-travail, durant la semaine. Les trajets sont donc essentiellement effectués à Paris intramuros (86 %), depuis le 1er octobre. Le week-end, les usages diffèrent un peu. Les temps et distances de location s’allongent, autour de 30 minutes, et de 3,25 à 3,77 km en moyenne. Et près de 93 % des trajets effectué au mois d’octobre ont été réalisés par des abonnés longue durée.

 

Quelques difficultés subsistent…

Malgré quelques éclaircies, les abonnés sont loin d’être tous revenus. En effet il convient de noter que presque 300 000 usagers ont cessés d’utiliser le service à la fin du velib’1. Seuls 180 000 étaient abonnés au passage à Vélib’2 en janvier, et ont continué à délaisser ce service, pour n’être plus que130 000 cet été. La courbe d’utilisateurs remonte désormais petit à petit pour atteindre les 140 566 abonnés longue durée. L’usage occasionnel, lui, reste plus rare.

Si vous désirez avoir plus d’informations sur le monde des vélos en libre-service, suivez-nous sur les réseaux.

Source : http://www.leparisien.fr/info-paris-ile-de-france-oise/transports/apres-le-chaos-velib- remonte-doucement-lapente-28-10-2018-7929777.php
Pas de commentaire

Commenter